Les Verts De Tahiti - section 211

Visitez notre site : http://chez.mana.pf/souche.michel


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Qualification princière pour l'UEFA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jojovert

avatar

Nombre de messages : 3910
Age : 27
Localisation : chateaudun
Date d'inscription : 07/03/2007

MessageSujet: Qualification princière pour l'UEFA   Mar 20 Mai 2008 - 8:39

En atomisant une fois de plus leurs adversaires du jour, Monaco, sur le score de 4-0, dans un chaudron en liesse et plein à craquer, pour cette dernière journée de championnat, les Verts se sont donc offerts l’Europe, 26 ans après la dernière participation à une compétition européenne, au terme d’un match somptueux, faisant feu de tout bois sur le plan de l’attaque, avec un véritable récital offensif.

Retour sur cette récompense au Peuple Vert avec Christian.

Si Cannes fait actuellement son cinéma, le championnat de France de football a fait lui, un véritable festival offensif, avec près de 43 buts marqués, pour cette 38eme et dernière journée de championnat. En marquant quatre buts, l’ASSE n’a pas été en reste. Elle est même la seule équipe à ne pas avoir encaissé de but durant cette soirée prolifique pour les buteurs. Avec seulement 4 buts encaissés à Geoffroy Guichard, durant toute la saison, elle possède la meilleure défense à domicile. Même si avec le match nul de Lille à Lorient, les Verts ont eu un petit coup de pouce du destin pour finir à la 5e place, cette victoire, qui représente la victoire de tout un groupe et de son entraîneur Laurent Roussey, cette victoire demeure largement méritée.

Car l’ASSE fait partie des rares équipes à avoir fait le spectacle durant toute la saison, en proposant un jeu offensif, qui a encore tenu toutes ses promesses contre Monaco, avec encore une fois, un Gomis omniprésent, à la fois explosif et opportuniste, auteur de deux buts, et passeur sur le but de Dernis. Cette action est d’ailleurs représentative du jeu stéphanois tel qu’il devrait évoluer l’an prochain. Car si Gomis a été souvent esseulé sur le flanc de l’attaque, on peut s’apercevoir que s’il pouvait être épaulé par un deuxième attaquant aussi performant que lui, afin de former un duo comme pouvait l’être le duo Aloisio-Alex, l’ASSE pourrait bien faire un malheur et se mêler à la course au titre.

Mais pour cela, les Verts vont devoir garder l’ossature de l’équipe actuelle, et tenter de conserver leurs meilleurs éléments, à l’image de Gomis, très courtisé par des clubs européens. Le fait qu’il ait été appelé, par Domenech pour faire parti de la liste des 30 pré-sélectionnés pour l’Euro 2008, ne va qu’attiser les convoitises, et augmenter sa côte sur le marché des transferts. Mais seul un club ayant beaucoup de moyens financiers et participant à une compétition européenne l’an prochain, pourrait s’offrir les services du meilleur buteur stéphanois. L’ASSE étant qualifiée pour l’UEFA, c’est maintenant un atout pour pouvoir le conserver.

Car au-delà de la loi qui règne dans le football, qui est souvent celle du club le plus riche, il y a aussi la logique sportive. Aujourd’hui, les Verts se trouvent davantage dans la peau d’une équipe en devenir, qu’une équipe en fin de cycle comme Lyon, qui vient de gagner son 7eme titre d’affilé. En fin de compte, Gomis a le choix entre celui du gain et le challenge sportif. Rester un ou deux ans de plus à l’ASSE, et relever le challenge de remporter le titre de champion, apparaîtrait comme un choix de raison. Il pourrait continuer de s’aguerrir et gagner en expérience, en ayant la certitude d’être titulaire, pour aller ensuite dans un très grand club de son choix. Tandis que s’il s’en va maintenant, ne risque-t-il pas d’avoir le même parcours que Vincent Péricard, à qui l’on promettait un bel avenir, et qui une fois parti de l’ASSE, a sombré dans l’oubli ? En choisissant de rester à l’ASSE moyennant certainement une revalorisation de son salaire, et en étant aussi proche de l’équipe de France, Gomis ne ferait pas un mauvais choix bien au contraire, mais un pari sur l’avenir extrêmement profitable pour sa carrière. Car même s’il ne faisait pas parti de la liste définitive des 23, sa pré-sélection est un signe fort que l’on compte sur lui pour l’avenir, à condition qu’il n’aille pas se perdre dans un club étranger, ce qui risquerait de lui refermer les portes de l’équipe de France, comme Rio Mavuba.

Mais son choix est sans doute lié également à la confirmation dans ses fonctions de Laurent Roussey au poste d’entraîneur. Et il serait assez incompréhensible que celui-ci ne le soit pas, afin de conserver le même état d’esprit et surtout la même dynamique. Tout comme il serait incompréhensible de ne pas garder Viviani et Janot. Puisque l’ASSE va jouer l’UEFA, le club a besoin de conserver ses meilleurs éléments, et doit se préparer au mieux, afin que cette compétition soit davantage un tremplin pour sa progression, plutôt qu’un handicap à ses ambitions. L’ASSE doit surtout ne pas renouveler les erreurs des clubs comme Toulouse et surtout Lens, qui jouait des matchs européens en début de saison, et qui se retrouve finalement relégué en ligue 2. Cela démontre à quel point le championnat a été disputé, et le sera certainement aussi l’an prochain, jusqu’à la dernière journée, pour les premières comme les dernières places, parce que le championnat ressemble de plus en plus à un marathon où il faut savoir gérer ses efforts.

C’est pour cette raison que même en gardant l’effectif actuel, l’ASSE va devoir immanquablement se renforcer, de manière judicieuse et cohérente, pour continuer à grandir, en ne cédant pas aux transferts aux montants mirobolants, d’autant que la crise financière mondiale n’est peut être pas terminée. Et que si celle-ci venait à prendre plus d’ampleur dans quelques mois, les clubs de football pourraient être amenés eux aussi à connaître des conséquences néfastes. L’ASSE est aujourd’hui un club sain financièrement, et ne doit pas à nouveau succomber aux sirènes qui l’ont déjà fait chuter par le passé. Si la venue de Bakary Koné paraissait intéressante pour un montant de 7M d’euros, cela deviendrait une folie de le faire venir pour 15M d’euros comme en demande le club de Nice. A l’inverse, on peut s’interroger sur les arrivées de Sinama Pongolle et Savidan, dont les dernières performances laissent dubitatif.

Cette qualification pour la coupe de l’UEFA est en tout cas, une belle récompense et une immense joie pour tous les supporters, notamment ceux qui sont des enfants de Glasgow, et qui se souviennent des joutes européennes, il y a presque 30 ans. Ah, nostalgie quand tu nous tiens…Evidemment ce n’est que l’UEFA, peut être une sorte de galop d’essai. Car pourquoi ne pas imaginer que dès l’an prochain, ce pourrait être la Ligue des Champions ? Alors là, ce serait grandiose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.jojovert.skyrock.com
 
Qualification princière pour l'UEFA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» code pour inséré les anime (Fond transparent)
» Plugins Firefox pour sécuriser votre navigateur.
» Pb pour le choix de la voie
» hébergeur gratuit pour un site rein quand flash(RESOLUT)
» Affiches comment être et faire pour apprendre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Les Verts De Tahiti - section 211
 :: Les forums :: Le chaudron
-
Sauter vers: