Les Verts De Tahiti - section 211

Visitez notre site : http://chez.mana.pf/souche.michel


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ITW Caiazzo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vahineverte

avatar

Nombre de messages : 1889
Age : 35
Localisation : Bora Bora
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: ITW Caiazzo   Ven 9 Sep 2011 - 20:23

http://fr.sports.yahoo.com/fo/pierrotlefoot/article/1584979/pierrot-le-showinterview-de-bernard-caazzo-22/

Le recrutement

« On arrivait à la fin d’un cycle. Il fallait nettoyer le fameux mercato 2009 de l’AS Saint-Etienne qui avait été catastrophique, Comolli-Tong Cuong nous avaient fait dépenser 22 M€ avec des salaires qui étaient montés très haut et qui avaient causé beaucoup de soucis. (...) Dans le groupe, il y a aucun joueur qui a un salaire au-dessus des 90 000 €, ce qui pour un club comme Saint-Etienne est la bonne base. Il y a un équilibre qui se fait, c’était l’objectif. (...) On a vendu pour 26 ou 27 M€ et on a acheté pour à peu près la moitié, avec une baisse de la masse salariale. On a encore quelques joueurs qui ne sont pas partis, on espère qu’ils vont partir dans les mercatos dits exotiques, comme Bayal Sall, Monsoreau, Sanogo. Ce qui était important, c’était d’assainir les comptes du club ».

Le nouveau mode de rémunération

« Il y a un système de primes très important, il y a une forte motivation. On a un contrat top player, c’est 90 000 € de fixe, mais si le joueur fait 25 matches il aura une prime très importante, s’il fait 35 matches il aura une prime encore très importante. Par exemple, si un joueur fait 35 matches et qu’on termine huitième, il passera de 90 000 à 120 000 € par mois, recalculés avec le système de primes. Ça veut dire qu’il y a une forte motivation à jouer, à la performance. C’est un peu un système à l’allemande qu’on a essayé de mettre en place »

L'arrivée de Stéphane Ruffier

« D’abord, avec le cumul de primes Stéphane Ruffier va gagner autant qu’à Monaco. Deuxièmement, sa motivation première était de retrouver l’équipe de France. Et puis on a eu de la chance. Rennes était venu avant, Monaco à l’époque en voulait 6 M€, Rennes a laissé tomber et ont pris Costil. Nous, on est tombé dans une bonne période. Stéphane Ruffier voyait qu’il n’avait pas beaucoup de possibilités sur les clubs français. Et Leonardo nous a dit, quand on a traité Matuidi, que si on n’avait pas pris Ruffier, il aurait été allé le chercher comme gardien du Paris Saint-Germain. Ce qui prouve qu’on est arrivé au bon moment, qu’on a eu de la chance. Si Mandanda ou Lloris étaient partis, ou si Leonardo était arrivé plus tôt, on n’aurait jamais eu Ruffier à Saint-Etienne ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.borabora.net/Bora_Bora_webcam/HD_webcam.html
Vahineverte

avatar

Nombre de messages : 1889
Age : 35
Localisation : Bora Bora
Date d'inscription : 21/03/2007

MessageSujet: Re: ITW Caiazzo   Lun 5 Aoû 2013 - 23:31

Président du conseil de surveillance de l'AS Saint-Etienne, Bernard Caïazzo affiche l'ambition de voir les Verts s'installer durablement dans le Top 5 du football français, même sans déployer les mêmes moyens financiers qu'à Paris ou Monaco.

Q: Bernard Caïazzo, face au PSG, Monaco ou Marseille, où se situe l'ASSE en Ligue 1?

R: "L'ASSE n'a pas les mêmes valeurs que ces clubs, qui sont des valeurs matérielles. Notre approche est basée sur des valeurs humaines. Nos joueurs ne viennent pas pour l'argent. Franck Tabanou et Benjamin Corgnet ont fait des efforts financiers pour venir, et ceux qui n'ont pas pu venir l'ont regretté dans la presse (ndlr: Anthony Mounier). L'ASSE garde un pouvoir d'attraction et les joueurs y vivent de belles histoires comme Dimitri Payet, Blaise Matuidi dans le passé, et plus récemment Pierre-Emerick Aubameyang. Etre heureux dans une équipe qui fait quelque chose peut être aussi un plus".

Q: Quelles ambitions auront les Verts cette saison et dans un proche avenir?

R: "Tant que le stade n'est pas terminé, à savoir en 2014, l'ASSE ne peut afficher d'ambition au-delà du jeu et du spectacle, même si le but est de se présenter sur le terrain pour gagner. L'objectif est de nous installer durablement dans le Top 5 français. Cela ne pourra être durable qu'une fois le stade totalement terminé, lorsque nous pourrons jouer devant 42.000 personnes dans un Chaudron en folie. Le football a évolué. Il est important d'avoir un stade fonctionnel, alors que nous avons acquis la propriété de notre centre d'entraînement et administratif il y a un an. Je suis souvent en Allemagne et nous souhaitons adapter ce qui est fait dans ce pays à un club comme l'ASSE et à son environnement populaire, au niveau du stade, de l'organisation de gestion et marketing ou du système des salaires, avec des parts importantes de bonus".

Q: Lyon va se doter d'un stade privé. L'ASSE peut-elle envisager de devenir propriétaire de Geoffroy-Guichard?


R: "Notre modèle est différent de celui de l'OL, dont il faut féliciter les dirigeants d'avoir réussi ce pari fou de financer leur stade. Ce n'est pas l'ambition de l'ASSE de devenir propriétaire de Geoffroy-Guichard. Cela peut s'imaginer dans le temps mais en tout cas pas dans les cinq ans à venir. Nous n'avons pas les moyens de lever 450 millions pour un stade".

Q: L'ASSE retrouve l'Europe. Quel est votre sentiment?

R: "L'ASSE est un club européen historique par son histoire. C'est une expérience fabuleuse. Lors de notre dernière participation en 2008-2009, nous avions bien réussi notre parcours européen avec 6 victoires, un nul et une seule défaite (ndlr: contre Werder Brême qui avait éliminé les Verts en 8es de finale). Il y a une histoire d'amour naturelle. C'est toujours un grand bonheur de retrouver l'Europe. L'ambition est d'être durablement européen, au moins trois années sur cinq. C'est cela aussi, franchir une étape supplémentaire".

Q: Qu'est ce qu'a changé la victoire en Coupe de la Ligue, premier trophée du club depuis 32 ans?

R: "Cela a permis de cimenter encore un peu plus les composantes du club, les dirigeants, l'encadrement technique et les joueurs. Cela a créé un sentiment indéfectible. Cela nous marquera pour l'avenir mais c'est déjà aussi du passé, et l'objectif est de revivre de tels moments, de gagner d'autres trophées. Cela a décomplexé le club. Notre équipe est sûre de sa force, avec un fond de jeu indiscutable. Le groupe a des repères que l'on ressent à tous les matches. Il faut féliciter le travail de Christophe Galtier et son encadrement. Il y un ADN dans le style de l'équipe. Là aussi, nous nous inspirons du modèle allemand".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.borabora.net/Bora_Bora_webcam/HD_webcam.html
Taravana

avatar

Nombre de messages : 725
Age : 28
Localisation : Papeete
Date d'inscription : 16/10/2008

MessageSujet: Re: ITW Caiazzo   Mer 7 Aoû 2013 - 0:30

beau parleur Caiazzo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.taravana.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ITW Caiazzo   

Revenir en haut Aller en bas
 
ITW Caiazzo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

Les Verts De Tahiti - section 211
 :: Les forums :: Le chaudron
-
Sauter vers: